Heimdall

By

Peut-être avez-vous des enfants ? Moi oui, beaucoup en plus. 😛

Selon leur âge, vos enfants disposent peut-être d’un téléphone mais vous aimeriez les protéger ou éviter certains abus ?

Eh bien, c’est également le cas de Frédéric Julian. Ce dernier, avait besoin d’une application de contrôle parentale simple mais efficace. Ne trouvant pas satisfaction, il décida de la créer lui-même.

Nouveauté sur Bit-Studio : découvrez l’interview de l’auteur de ce projet à la fin de la présentation.

C’est ainsi que Heimdall a vu le jour. Cette application Android permet donc de limiter l’usage d’un téléphone.

Plus précisément, elle permet d’empêcher l’installation de nouvelles applications depuis le Play Store, bloquer celles qui sont déjà installées, voire même limiter leur usage dans le temps !

Screenshot_20180411-220232.jpg

Cette fonctionnalité est très intéressante. En clair, vous pouvez autoriser, l’application WhatsApp de 08:00 à 20:00 en semaine et jusqu’à 22:00 le week-end par exemple. Ainsi, vous pouvez sereinement aller vous coucher, en sachant que votre enfant ne pourra pas chatter toute la nuit avec son amourette.

Votre enfant voudra alors certainement l’appeler. Mais là aussi, Heimdall vous permet de limiter la durée des appels, de la même manière que pour les applications. En plus, vous pouvez exclure certains contacts pour qu’ils ne soient pas bloqués. Utile pour vous assurer qu’en cas de problème, votre enfant puisse toujours appeler papa et maman ou la police par exemple.

Screenshot_20180411-220424.jpg

Mais ce n’est pas tout. Certaines applications comme YouTube disposent déjà d’un système de protection pour enfants. Heimdall vous permet de vous assurer que ces protections restent activées. Il est également possible de voir l’historique des applications lancées et des sites web visités.

Une option payante permet de filtrer le trafic réseau directement par le nom de domaine. Ainsi, en ajoutant par exemple Facebook.com, il sera impossible d’y accéder par l’application officielle, une application tierce ou même le navigateur web. Cette option est vendue un peu plus de 7 euros. Son prix se justifie par les coûts techniques engendrés, notamment, par l’API utilisée.

Heimdall respecte la vie privée et n’envoie aucune information par internet (sauf pour l’option de filtrage réseau). Les seules permissions que requiert l’application sont la gestion des appels téléphoniques, l’accès aux contact et l’accès au trafic réseau (pour l’option payante).

Screenshot_20180411-215719.jpg

Lors du premier lancement, vous devez créer un code qui vous permettra d’accéder à Heimdall, d’ouvrir une application normalement bloquée, d’accéder aux paramètres du téléphone ou de désinstaller l’application.

Screenshot_20180411-215707.jpg

Pour fonctionner correctement, Heimdall a besoin que le service d’accessibilité soit activé. Lors du premier lancement, cette action vous est demandée.

Screenshot_20180411-215738.jpg

Screenshot_20180411-220438.jpg

Screenshot_20180411-215751.jpg

Une fois fait, on arrive sur un écran avec la liste des applications installées sur le téléphone. Lorsqu’on en sélectionne une, on peut choisir de limiter son usage dans le temps.

Screenshot_20180411-215842.jpg

Screenshot_20180411-220056.jpg

On peut même choisir pour chaque jour de la semaine un créneau horaire.

Screenshot_20180411-220337.jpg

Les appels peuvent être restreints de la même manière.

Screenshot_20180411-220251.jpg

Lorsque l’on démarre une application en dehors du créneau horaire prévu, cet écran s’affiche. On a le choix entre quitter l’application et revenir sur l’écran d’accueil ou utiliser le code paramétré à l’installation pour lancer l’application malgré tout.

Screenshot_20180411-220417.jpg

Il est possible de filtrer le trafic réseau pour bloquer certains éléments clés sans bloquer complètement l’application. Il s’agit de l’option payante in-app.

Screenshot_20180411-220424.jpg

Le contrôle parental natif de certaines applications comme YouTube peut être activé ici et il ne sera plus possible de l’enlever sans connaître le code de déverrouillage.

Screenshot_20180411-220524.jpg

Cet écran affiche l’historique des applications lancées. En rouge apparaissent les tentatives de lancement des applications bloquées.

Screenshot_20180411-220843.jpg

Diverses protections empêchent l’enfant de désinstaller Heimdall. A moins d’être un génie de l’informatique, votre progéniture restera en sécurité sur son téléphone.

Screenshot_20180411-220809.jpg

L’application est très légère et, dans un soucis de confidentialité, ne communique pas avec internet.

Frédéric Julian est un passionné mais également un père. Il a développé cette application pour répondre à ses propres besoins et la met à disposition des autres parents qui pourraient en avoir besoin. Son dessein n’est pas cupide. Vous aurez donc un service de qualité, pour un tarif au plus bas (contraintes techniques).

Heimdall est disponible sur Android uniquement. Vous pouvez l’installer depuis le Playstore.


Nous nous sommes entretenus avec Frédéric Julian et voici les réponses qu’il nous a apportées.

Salut, alors tu es le développeur de Heimdall. Peux-tu te présenter ?

Je suis un trentenaire passionné par son métier de développeur et père d’un petit garçon, d’où ma sensibilité à la problématique du contrôle parental.

Es-tu développeur dans ta vie professionnelle ?

Oui, je suis aujourd’hui spécialisé dans le développement d’applications mobiles.

Comment as-tu eu l’idée de Heimdall ?

A vrai dire ce n’est pas pour mon fils mais pour mes nièces que j’ai commencé à développer cette application. Ma soeur voulait restreindre l’utilisation du téléphone de mes nièces sans pour autant mettre 50€ / an dans une solution professionnelle. De plus, j’ai personnellement été déçu par la qualité des solutions que j’ai testées car il était souvent possible, voire facile, d’enlever les restrictions sans pour autant connaitre le code de protection. Je voulais quelque chose de simple et efficace, tout en m’assurant que la vie privée de mes nièces était respectée.

Que signifie ce nom ?

Dans la mythologie nordique, c’est le nom du gardien du pont d’Asgard. Il voit tout et ne dort jamais, j’ai trouvé que l’analogie avec un logiciel de contrôle parental était adéquate. De plus, c’est un clin d’oeil à la société pour laquelle je travaille actuellement.

Depuis combien de temps travailles-tu sur ce projet ?

La première version date de l’année dernière, mais je n’avais pas vraiment fait d’effort sur l’interface. Je n’ai décidé que récemment de l’améliorer pour la rendre publique et accessible à tout le monde. Il a notamment fallu que je gère l’achat in-app pour la seule fonctionnalité qui me coûte de l’argent (la surveillance du réseau), autrement ça aurait pu être une perte sèche non négligeable.

Quelles sont les prochaines étapes / tes attentes pour Heimdall ?

Dans un premier temps continuer de stabiliser l’application. Les différentes versions d’Android et les surcouches constructeurs peuvent parfois poser problème au mécanisme de protection que j’ai mis en place.

Ensuite, j’aimerais améliorer certaines fonctionnalités comme le résumé de l’activité de l’enfant. C’est pour l’instant assez simple et je pense qu’il est possible de faire beaucoup mieux.

En ce qui concerne le contrôle à distance du téléphone, même si c’est une fonctionnalité demandée, je ne suis pas sûr de vouloir l’implémenter car cela pose beaucoup de questions niveau sécurité des données et vie privée.

Est-ce qu’une version iOS est prévue ?

Absolument pas. Je ne pense pas qu’il soit possible de porter un logiciel comme Heimdall sur iOS. De plus iOS possède de base certaines protections.

As-tu d’autres projets en cours ?

Beaucoup, et à vrai dire sans doute trop. Je ne peux pas m’empêcher de régulièrement commencer de petits projets persos afin de m’améliorer sur certaines technos (comme le machine learning) mais mon temps libre est clairement plus limité depuis l’arrivée de mon fils. Ces projets n’ont généralement pas pour but d’être publiés, mais je travaille aussi activement sur une nouvelle version de ma première application Android (Flym, un lecteur de news), qui pour le coup devrait pouvoir être publiée bientôt.

Merci pour ces réponses. Je te souhaite tout le meilleur pour la suite de ton projet.